Wiki JDR - Ordre du Fenwick
Advertisement


Chronologie des évènements concernant l'histoire de notre univers dans le Monde Connu.

Chaos Primordial

L'univers s'est créé en explosant en un plan immatériel en constante expansion, baignant dans la magie pure : l'Aether. Celui-ci s'est un jour scindé en quatre parties plus une, créant d'une part la scission de l'Aether en une infinité d'autres plans immatériels, et d'autre part le monde matériel (puis les différents mondes le composant).

Pendant des éons, et des éons, les différents Dieux résultants de ce Chaos créent et peuplent ces différents plans et mondes.

  • Création du Monde Connu, où l'élémentaire primal se déchaîne.
  • L'Elémentaire primal est vaincu, et son pouvoir est scindé en 4 Pierres Elémentaires.

Ère Animale (plusieurs millions d'années)

  • La vie se crée, et se développe sous l'égide des Dragons.
  • Les Dragons créent les Elfes sur un continent à l'Ouest du Monde Connu. La Civilisation Elfique prospère.
  • Des primates s'en sortent pas trop mal sur notre continent et apprennent à maitriser le feu.
  • Les primates s'organisent en petites communautés, et commencent à proliférer.
  • Slanoush passe dans le coin, et apporte de la connaissance à ces primates, créant les humains.
    • Naboush bricole un petit truc chaotique dans son coin avec des épingles, de la colle, du mithril et des poils de balais brosse (pour la barbe). Ayant versé de la bière dans leurs narines pour leur donner vie, il créa les Nains, copies foireuses et grincheuses des humains.

Histoire de la Terre de Fangh

Ère du Chaos (2000 ans)

Les dieux du Chaos, navrés de régner sur une terre aussi dénuée d’intérêt, s’amusent à créer de nouvelles espèces, parmi lesquelles les humains. Et tout de suite, ça devient le bordel. Les humains se battent entre eux pour des raisons diverses, et se battent contre les autres espèces. Les dieux du Chaos trouvent cela très amusant avant d’entrer en guerre eux aussi les uns contre les autres, plongeant tous les territoires dans des siècles de terreur. Les humanoïdes finissent par se lasser, et les dieux partent terminer leur combat ailleurs dans l’Univers. Au milieu de cette période on invente la roue et le travail du métal, pour les besoins de la guerre.

Ère sans dieux (500 ans)

Les dieux majeurs étant absents, une ère de paix et de félicité s’installe, permettant la prolifération de dieux mineurs aimant s’occuper des affaires des hommes sans provoquer de cataclysmes. C’est alors qu’on commence à découvrir les pratiques magiques et que naissent les premiers initiés à la sorcellerie, au chamanisme, à l’élémentalisme, et autres disciplines d’érudits. On invente l’écriture, la bière et la recette du gratin dauphinois. Les humains commencent à organiser leurs territoires en fiefs, avec des dirigeants, et des impôts.

1er âge (1500 ans)

Les dieux majeurs reviennent, mais comme aucun d’entre eux n’a gagné, ils boudent. Ils laissent les gens s’occuper de leurs affaires, et tolèrent même l’existence d’autres dieux sans couvrir la planète de cendres volcanique ni provoquer de raz de marée. Leur présence néanmoins décuple l’énergie magique et ainsi la progression des découvertes en sorcellerie. C’est l’époque des plus grands sorciers et des grandes inventions mécaniques, car les mécaniciens poussés par le progrès de la magie ne veulent pas être en reste. Les créatures les plus chaotiques (gobelins, orques, trolls et autres) passent leur temps à essayer de prendre le contrôle du monde mais se heurtent à de grandes armées et sont repoussées dans les montagnes, les forêts maudites et les terres inhospitalières. Cet âge est marqué dans sa première moitié par le règne des Menzzoriens, qui bâtirent les plus grandes cités rayonnant actuellement sur la terre de Fangh, et par les Tyrans de la dynastie de Vontorz, qui vinrent ensuite récupérer leur travail pour régenter la vie des hommes avant de succomber à leur propre décadence pendant la fin du premier âge, aussi appelé parfois "le siècle de Dlul".

2e âge (actuellement le Calendrier de Waldorg, an 1488)

Une fois les deux grands peuples dispersés et l’ensemble dénué de dirigeants, le monde passe par une période de renouveau de la barbarie (caractérisée notamment par l’émergence des Moriacs et de leurs ennemis, les Cardiacs). Cette période a le mérite de remettre un peu les gens sur pied, et de réorganiser les provinces. Les dieux et démons majeurs, désormais quasiment endormis, ne sont plus une menace et le monde s’organise en une sorte de chaos débonnaire, avec des gentils moyennement gentils et des méchants pas trop méchants. Les adeptes de la magie, quittant leur clandestinité et leurs lieux secrets, s’organisent en guildes et naissent alors les grandes écoles de magie. Ceci entraîne un engouement pour la création de nombreuses autres guildes, cercles et sectes qui sont encore à la mode à ce jour.

Toutes les pages (6)

Advertisement