FANDOM



Bloutos Modifier

L’esprit du tapis

On s’essuie toujours les pieds sur Bloutos, un jour.

Bloutos un vieil esprit, c’est le Maître des Carpettes, le Seigneur des Tapis. Il est plat et vit au-dessus du sol. Dans le désert déjà, on l’invoquait dans les tapis de feuilles de bananier, il était appelé à surveiller les entrées des maisons pour faire trébucher les voleurs et faire peur aux femmes adultères. C’est de là que vient la coutume qui consiste à mettre un tapis devant notre porte à l’heure actuelle, c’est un geste mystique visant à dire "Bloutos est chez nous, si vous êtes un ami, entrez, sinon cassez-vous".

On a du mal à s’accorder sur les origines de Bloutos, mais il serait né d’une soirée arrosée, lorsque Lafoune, déesse du sexe, voulut mettre en pratique la figure 2908 de son Manuel Divin des Pratiques Sexuelles Entre Divinités et qu’elle avait invité Hammakk, le démon de la sieste pour une honnête partie de cartes. La légende raconte qu’ils auraient testé la figure sur le tapis du palais divin. Un nouveau dieu était né.

S’il est considéré en Terre de Fangh comme un dieu très mineur, et ignoré de beaucoup, en revanche des récents voyages nous ont appris que les habitants à la peau cuivrée du Bimilistan, une contrée du sud situé par-delà les grandes jungles, considèrent Bloutos comme leur divinité majeure et ont érigé un véritable culte du tapis. Chez les Birmilistanais on parle de tapis avec un grand sérieux et leurs artisans sont des notables très bien considérés dans la société. Il y aurait aussi, paraît-il, de redoutables prêtres-guerriers de Bloutos sur le champ de bataille !

Références Modifier